Petit-fils de peintre et fils du peintre Henry Chevalier, Étienne Chevalier était né à Paris le 30 janvier 1910 et décédé à Veyrac (Haute-Vienne) en 1982.
Il avait une résidence secondaire Grand-rue à Jaunay-Clan.

Étienne va étudier à l’École des Beaux-arts d’Alger. Il est sélectionné pour le prix Fénéon à l’âge de 19 ans.

1931 à 1935. Il séjourne à Paris et fréquente l’Académie scandinave où il reçoit des leçons de Gromaire.
1937.
Il se voit attribuer une bourse de séjour par le Gouvernement général de l’Algérie. Mais en raison de la guerre civile qui sévit en Espagne il se réfugie à Florence où il étudie la fresque et travaille de façon toute personnelle sur des thèmes religieux. La guerre va interrompre son séjour en Italie.
De retour à Alger il peint le « Sahel algérois ». Les natures mortes occupent également une grande place dans son œuvre.
1944-1946.
Il devient peintre des armées, il se rend dans le Sud tunisien et de nouveau à Florence. Puis il partage sa vie entre son Poitou d’origine et son pays d’adoption  l’Algérie où il est professeur de dessin à l’École des beaux-arts d’Alger jusqu’en 1964.

Prix et expositions
1937. Exposition universelle, diorama des hauts plateaux : Ksar de Boghari.
1940. Grand prix artistique de l’Algérie

 

 

 

  • Archives

  • Coordonnées:

    Mairie, 72 ter Grand'rue 86130 Jaunay-Marigny
    Tél. 06.21.63.25.03 gelnacum@gmail.com
  • Histoire locale

  • Gelnacum

    Association jaunay-marine regroupant des passionnées d'histoire locale. Sur le plan archéologique, la ville dispose d'un territoire d'exploration et d'un passé historique fabuleux.

Accueil - L'association - Nous contacter - Mentions légales


Copyright © 2018 Gelnacum - Association d'histoire locale dans la Vienne.
Un site réalisé bénévolement par Marc Wast membre de l'association